LE MUSICIEN

Emmanuel DILHAC
une musique originelle

Dès les années 1965 Emmanuel Dilhac s’accompagne à la guitare et met ses poèmes en chansons.
Il se produit jusqu’en 1970 dans différents lieux culturels et cabarets parisiens.
Artiviste, ses textes engagés nous invitent à la Paix, à l’Harmonie et nous parlent déjà de ce lien à reconstruire avec la Nature.
En 1971, installé en Normandie, il enregistre son 1er 33T « Emmanuel Dilhac chante » et crée « Le Collectif Chanson 76 » avec Luis Porquet, Annie et Didier Dégremont, Alain Leprest et d’autres artistes. 
En 1975 il produit un 2ème et 3ème 33T :« Enfant de la terre», et « Entre Ombre et Lumière ».
En 1978 sort « Cosmophonigeste » double album où sont mêlés voix et sons bruts .
Il poursuit sa collecte d’objets offerts par les plaines, les bois, le littoral… 
Silex, laves, calcaires, bois, os et coquillages composent alors ses « Instrumentariums ».

En 1995 il découvre et pratique intensément le didgeridoo, instrument primitif des Aborigènes.
Pendant 30 ans Emmanuel Dilhac, surnommé « L’homme qui fait chanter les pierres » donne de nombreux concerts-installations, des conférences à travers la France et l’étranger, dans divers lieux culturels comme le Musée du Quai Branly, la Cité de la Musique, des musées nationaux archéologiques et des sciences naturelles.
Sa musique est issue d’une expérimentation sur les origines des sons, des musiques et des langages.
15 CD témoignent de sa démarche et de ses recherches.
En 2000 il reçoit le grand prix France-Culture « Chasseurs de sons » doublé du prix des « Créations Musicales Pierre Schaeffer ».
En 2022 paraîtra un livre sur ses recherches musicales  « Célébration d’une musique originelle ».

"L'homme qui fait chanter les pierres"

Ouest France

grand prix "chasseur de sons"

France Culture

En 2000, il reçoit ce grand prix doublé du prix des « Créations Musicales Pierre Scaeffer »

Célébration d'une musique originelle

LE LIVRE

Ce livre est en cours d’édition et sera disponible au public courant 2022.